Association colistine - nanoparticules : moins d’antibiotique pour une efficacité conservée
03/06/2022

Association colistine - nanoparticules : moins d’antibiotique pour une efficacité conservée

Des scientifiques du laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort de l’Anses ont participé à une étude sur l’efficacité de nanoparticules d’alginate chargées de colistine pour traiter des diarrhées chez les porcelets. Cette recherche, menée en collaboration avec des équipes de l’université de Lille (UMR Transfrontalière BioEcoAgro) et du CNRS (Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie), a montré que cette nouvelle formulation, qui nécessite moins de colistine que le traitement classique, est autant voire plus efficace.
Vers des cartes météo des tiques en France métropolitaine
01/06/2022

Vers des cartes météo des tiques en France métropolitaine

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, INRAE et VetAgro Sup, ainsi que le Cirad, l’Anses et l’entreprise Boehringer Ingelheim, ont analysé le risque lié à la tique Ixodes ricinus , principale vectrice d’agents pathogènes en France et en Europe. L’équipe de recherche s’est basée sur les données récoltées dans 7 observatoires caractérisés par différents climats de France métropolitaine ainsi que sur les données météorologiques et des données de l’environnement (végétation, sol…). Des campagnes d’observations complémentaires de terrain ont aussi été réalisées. Leurs résultats, publiés dans Geospatial Health et Scientific Reports, ont permis de développer à la fois une carte indiquant les zones les plus favorables à la présence et l’activité des tiques Ixodes ricinus et un modèle pour prédire les moments les plus à risque en fonction des saisons et de la météo en France métropolitaine.
Remonter à l’origine des contaminations par la bactérie de la tuberculose bovine
23/05/2022

Remonter à l’origine des contaminations par la bactérie de la tuberculose bovine

Les cas de tuberculose bovine sont rares en France, mais des troupeaux de bovins contaminés sont toujours signalés régulièrement. Afin de déterminer le rôle exact de la faune sauvage et notamment des blaireaux dans la transmission, des scientifiques du laboratoire de santé animale reconstituent l’évolution de la bactérie à l’origine de la maladie.
La santé des chevaux au cœur d’une nouvelle unité mixte technologique
16/05/2022

La santé des chevaux au cœur d’une nouvelle unité mixte technologique

L’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et l’Anses ont créé une unité mixte technologique (UMT) pour renforcer leurs activités de recherche communes sur la santé des chevaux. Son activité comportera trois axes principaux : le recensement des équidés et le suivi de leur mortalité, plusieurs risques associés aux parasites et aux pathogènes présents dans l’environnement des chevaux, et les maladies infectieuses en lien avec la reproduction.
Lancement du programme européen de recherche et innovation « PARC » pour mieux évaluer les risques des substances chimiques
11/05/2022

Lancement du programme européen de recherche et innovation « PARC » pour mieux évaluer les risques des substances chimiques

Le Partenariat européen pour l'évaluation des risques liés aux substances chimiques (PARC), lancé ce jour à Paris (France), a pour ambition de concevoir une évaluation des risques des substances chimiques de nouvelle génération, intégrant à la fois la santé humaine et l'environnement, dans une approche « Une seule santé - One Health ». Il contribuera à soutenir la stratégie de l'Union européenne pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques et à l'ambition «zéro pollution» du Pacte vert pour l'Europe . Regroupant près de 200 partenaires de 28 pays et des agences de l’Union européenne, PARC est coordonné par l’Anses et financé par le programme-cadre de la recherche et l’innovation « Horizon Europe » de la Commission européenne et par les partenaires du projet.
Comprendre l’augmentation des dégâts causés par un champignon dans la forêt des Landes
21/03/2022

Comprendre l’augmentation des dégâts causés par un champignon dans la forêt des Landes

Depuis trois ans, le champignon Cronartium pini , responsable de la rouille vésiculeuse du pin, provoque des dégâts croissants sur les pins maritimes dans la forêt des Landes. Les travaux de l’unité de mycologie du Laboratoire de la santé des végétaux ont démontré que l’implantation de champs de pivoines à proximité n’était pas à l’origine de la maladie, mais avait accentué sa transmission et aggravé l’importance de ses dégâts.
Quel est l’effet des variétés rendues tolérantes aux herbicides sur la biodiversité végétale ?
18/03/2022

Quel est l’effet des variétés rendues tolérantes aux herbicides sur la biodiversité végétale ?

La culture de variétés rendues tolérantes aux herbicides (VRTH) suscite des inquiétudes pour la biodiversité végétale. Dans une étude menée avec Inrae et les chambres régionales d’agriculture, l’Anses a mesuré l’impact de leur utilisation sur la diversité des plantes dans et autour des parcelles.
Le programme CiTIQUE lauréat du prix de la recherche participative
04/03/2022

Le programme CiTIQUE lauréat du prix de la recherche participative

Le programme CiTIQUE, auquel participe l’Anses, est lauréat de la première édition du Prix de la recherche participative, dans la catégorie Crowdsourcing. Celle-ci récompense la participation des citoyens dans la récolte de données. CiTIQUE vise à mieux connaître les tiques responsables de piqures et les agents pathogènes qu’elles peuvent transmettre.
La lutte contre Campylobacter commence bien dès l’élevage
02/03/2022

La lutte contre Campylobacter commence bien dès l’élevage

Un travail d’expertise européen dirigé par une scientifique de l’Anses a réévalué l’efficacité du contrôle de la bactérie Campylobacter dans les élevages de poulets pour empêcher la transmission de la bactérie à l’être humain. Ces résultats viennent d’être publiés dans une revue scientifique.
Améliorer la sécurité des aliments à l’aide de l’intelligence artificielle : l’Anses et le Cnam créent Metabiot, une unité de recherche dédiée
28/02/2022

Améliorer la sécurité des aliments à l’aide de l’intelligence artificielle : l’Anses et le Cnam créent Metabiot, une unité de recherche dédiée

L’Anses et le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) créent Metabiot, une unité de recherche sous contrat dédiée à l’exploitation des données massives en sécurité sanitaire des aliments d’origine animale. Les travaux de recherche de cette nouvelle entité en co-tutelle porteront sur l’étude des maladies transmissibles entre l’animal et l’Homme, en particulier les bactéries à risque pour la santé humaine, tout au long de la chaîne de production dans les élevages et dans l’industrie agroalimentaire.

Pages