Des effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant du curcuma
27/06/2022

Des effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant du curcuma

Utilisé comme épice, le curcuma est une plante également présente dans de nombreux compléments alimentaires faisant valoir ses potentielles propriétés digestives, antioxydantes et anti-inflammatoires. A la suite de plusieurs signalements d’hépatites en Italie et en France, l’Anses alerte sur les risques d’effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant du curcuma.
Variole du singe : quel risque de diffusion aux animaux de compagnie ?
16/06/2022

Variole du singe : quel risque de diffusion aux animaux de compagnie ?

Chats, chiens, rongeurs…à quels animaux de compagnie l’être humain peut-il transmettre la variole du singe ? Suite à l’augmentation du nombre de personnes infectées par ce virus dans de nombreux pays hors des zones endémiques, dont la France, l’Anses a été saisie en urgence sur cette question.
Fromages au lait cru : quels risques pour la santé et comment mieux les prévenir ?
08/04/2022

Fromages au lait cru : quels risques pour la santé et comment mieux les prévenir ?

Salmonella, E. coli entérohémorragiques, Listeria monocytogenes… de nombreuses bactéries peuvent se retrouver dans les fromages au lait cru et d’autres produits laitiers au lait cru que nous consommons. Ces derniers sont ainsi parfois impliqués dans l’apparition d’intoxications alimentaires et font alors l’objet de procédures de retrait-rappel. Afin d’améliorer encore la maîtrise de ces risques, l’Anses a identifié les types de fromages au lait cru sur lesquels les efforts doivent porter en priorité.
Phytothérapie et aromathérapie : adapter l’évaluation des risques en médecine vétérinaire
24/01/2022

Phytothérapie et aromathérapie : adapter l’évaluation des risques en médecine vétérinaire

Les préparations à base de plantes (phytothérapie) ou d’huiles essentielles (aromathérapie) sont des alternatives aux autres médicaments, dits allopathiques, de plus en plus utilisées pour soigner les animaux. Ce constat est valable y compris pour les animaux producteurs de denrées alimentaires. Si les produits ont une visée thérapeutique, ils sont alors considérés comme des médicaments vétérinaires. Ceci implique de pouvoir garantir l’absence de risque pour les consommateurs de denrées alimentaires provenant d’animaux ainsi traités. Cependant, l’application de la réglementation actuelle pour évaluer ce risque est compliquée pour les médicaments à base de plantes. Face à ce constat, l’Anses s’est autosaisie afin de proposer une méthode d’évaluation adaptée aux médicaments vétérinaires à base de plantes.