Actualités

L’Anses fête la science
Scientifique manipulant une pipette et des tubes à essai
07/10/2022

L’Anses fête la science

Public : oui
France métropolitaine
Nos laboratoires vous donnent rendez-vous pour la fête la science ! Animations sur les risques d’intoxications alimentaires, ateliers sur les parasites des végétaux ou sur la résistance aux antibiotiques… Venez rencontrer nos scientifiques et découvrir leurs sujets d’étude.
Accidents domestiques : comment les éviter ?
05/10/2022

Accidents domestiques : comment les éviter ?

Ingestion accidentelle de pile bouton ou de médicaments destinés aux animaux de compagnie, projection de colle pour faux ongles sur un vêtement, … À la maison les accidents sont vites arrivés. Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres, voici quelques conseils pour les éviter. #CaNarrivePasQuAuxAutres
Encéphalite à tiques : remonter à l'origine des cas de transmission via le fromage
Fromages de chèvre
04/10/2022

Encéphalite à tiques : remonter à l'origine des cas de transmission via le fromage

Des cas de contaminations humaines par le virus de l'encéphalite à tiques via l'alimentation ont été observés pour la première fois en France en 2020. Plusieurs laboratoires de l'Anses se sont mobilisés afin d'en comprendre les circonstances, d'améliorer la détection du virus dans les produits au lait cru et de prévenir ainsi les risques de contamination similaires. Les premiers résultats de leurs travaux sont parus récemment.
Variole du singe : quel risque de diffusion aux animaux de compagnie ?
03/10/2022

Variole du singe : quel risque de diffusion aux animaux de compagnie ?

Chats, chiens, rongeurs…à quels animaux de compagnie l’être humain peut-il transmettre la variole du singe ? Suite à l’augmentation du nombre de personnes infectées par ce virus dans de nombreux pays hors des zones endémiques, dont la France, l’Anses a été saisie en urgence sur cette question.
Harmoniser les données pour mieux connaître l'exposition réelle des européens aux substances chimiques
Femme scientifique faisant des analyses
27/09/2022

Harmoniser les données pour mieux connaître l'exposition réelle des européens aux substances chimiques

Le projet européen HBM4EU est la première initiative européenne de grande envergure visant à harmoniser les mesures d’exposition des citoyens aux substances chimiques et à évaluer les conséquences de cette exposition sur leur santé. Ayant débuté le 1er janvier 2017, il s'est achevé avec une réunion de clôture fin juin 2022. Retour sur les contributions de l’Anses, qui ont notamment permis de prioriser les substances à étudier et définir des valeurs repères associées aux risques sanitaires pour plusieurs substances.
Plan de relance : Rénovation énergétique de deux sites de l’Anses
27/09/2022

Plan de relance : Rénovation énergétique de deux sites de l’Anses

Deux projets de rénovation énergétique ont été retenus dans le cadre du plan de l'État "France Relance" pour un financement de l'Union européenne d'un montant total de 107 174,4 euros.
Être actif, ça s'apprend !
Cour de récréation
26/09/2022

Être actif, ça s'apprend !

À l'Agence, nous étudions le manque d'activité physique et l'excès de sédentarité de la population depuis de nombreuses années. À l'occasion de la semaine européenne du sport, retour sur nos derniers travaux dans le domaine. #BeActive
Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire
20/09/2022

Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Franck Fourès a été nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire de l’Anses par arrêté des ministres chargés de l'Agriculture et de la Santé du 29 juillet 2022. Il prendra ses fonctions le 1er novembre 2022.
Cancers des ovaires et du larynx en lien avec l’exposition à l’amiante : vers une meilleure reconnaissance
Désamiantage d'un bâtiment
19/09/2022

Cancers des ovaires et du larynx en lien avec l’exposition à l’amiante : vers une meilleure reconnaissance

L'expertise menée par l’Anses conclut à une relation causale avérée entre le risque de survenue des cancers du larynx et des ovaires et l'exposition professionnelle à l’amiante. L'ensemble des éléments scientifiques de cette expertise apportent des éléments en faveur de la création de tableaux de maladie professionnelle dans les régimes agricole et général. Ceux-ci faciliteraient la reconnaissance et la prise en charge de ces deux maladies. Cette reconnaissance apparaît d’autant plus importante que les patients, comme les médecins, ne font souvent pas le lien entre la survenue de ces cancers et l'exposition à l’amiante.

Pages